Disney lance une plateforme de streaming pour contrer Netflix

Le géant américain du divertissement s’apprête à lancer d’ici la fin de l’année 2019 sa propre plateforme de streaming. Ainsi, Disney compte contrer le leader actuel de la SVOD en proposant tout le contenu de son catalogue sans oublier les licences de la Fox qu’il a dernièrement acquises. De plus, des sources affirment que Disney compte battre Netflix avec des tarifs d’abonnement beaucoup plus abordables. Voyons ensemble dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Disney quittera bientôt Netflix

Depuis un moment, Disney considère que le leader actuel de la SVOD fait de l’ombre à ses chaînes. Cet avis sur Netflix, qui est effectif, a incité le géant américain du divertissement à créer sa propre plateforme afin de diffuser ses contenus en Streaming. Pour reprendre les propos du patron de Disney, Robert Iger, c’est « un tournant stratégique extrêmement important ».

Ainsi, le partenariat de distribution qui existe entre Disney et Netflix sera rompu à partir de l’année prochaine. Par conséquent, certaines productions de 2019 telles que La Reine des neiges 2 et Toy Story 4 ne seront pas diffusées sur la plateforme leader actuel du marché du streaming. Or selon le Figaro, Netflix avait reconnu « que le catalogue de Disney était un gros pourvoyeur d’abonnements ». Par conséquent, cette décision de Disney n’est certainement pas une bonne nouvelle pour ce dernier.

Les abonnements et le défi de Disney

Disney à l’intention d’offrir des tarifs beaucoup plus intéressants que ceux de Netflix. En effet, Deadline nous dévoile que les forfaits de Disney seront de 6 à 8 dollars contre les 9 à 14 dollars qui sont proposés par Netflix.

Ayant un catalogue moins fourni que celui de son concurrent, il est logique que Disney propose ces tarifs. Toutefois, Disney perdra les 300 millions de dollars qui lui sont versés par Netflix dans le cadre de leur partenariat. Selon certains spécialistes, Disney devra détenir 40 millions de clients souscrivant à 6 dollars de forfait mensuel pour pouvoir retomber sur ses pattes. C’est inévitablement un grand défi puisque c’est pendant pas moins de sept ans que Netflix a pu atteindre un tel nombre d’abonnés.

Les points forts de Disney

Selon Rebecca Lieb, qui est une analyste des médias, ce changement sera payant puisque « C’est une marque de référence, explique-t-elle. De tous les fournisseurs, Disney est dans la meilleure position. Les parents emmènent leurs enfants voir le prochain Disney et les amateurs de sport suivront ESPN. ».

De plus, Disney a une parfaite connaissance du profil de ses spectateurs. Ce qui est un point très important puisqu’Alan Wolk qui est un consultant sur l’industrie de la télévision souligne que : « Les diffuseurs traditionnels n’ont aucune relation avec leurs consommateurs. Ils n’ont aucune idée de qui ils sont ».

Un impact limité pour Netflix

Malgré ce changement, Netflix ne sera pas beaucoup impacté. En effet, selon Richard Greenfield de BTIG Research « Disney a vendu à Netflix plus de contenu à travers le cinéma et la télévision que n’importe quelle autre société, et Netflix est maintenant « un monstre » dont nous pensons qu’il ne peut plus être rattrapé ».  La nouvelle plateforme de Disney s’appellera Disney+.

Laisser un commentaire