Disney Play : la nouvelle plateforme de streaming arrive !

Processus de lecture et de diffusion en ligne et en continu, le streaming permet la transmission de données multimédia, comme des contenus musicaux ou le visionnage de vidéos sans téléchargement. Il sert aussi à diffuser des contenus multimédia en direct. A ses premiers essais dans les années 1990, le streaming vidéo laissait déjà présager des possibilités infinies. Plusieurs géants du net, comme Apple ou Microsoft ont donc assez tôt tenté leurs chances sur ce marché, suivi par YouTube, tout comme Dailymotion.

Au milieu des années 2000, des progrès constants ont été observés, notamment dans la vitesse de transmission des données. C’est là qu’est apparu la VOD « la Video On Demand ». De plus en plus accessible, de très grandes marques et des plateformes dédiées se sont donc approprié le concept. Netflix et Amazon, des géants du cinéma, ont choisi de faire des investissements colossaux pour proposer à leur clientèle, des contenus à la demande, et originaux. Les ménages accèdent à ces contenus directement sur leur ordinateur, smartphone ou Smart TV si ils en sont équipés. Il est possible également de faire l’acquisition d’une box IPTV à connecter directement à internet et qui transforme instantanément n’importe quel téléviseur en modèle connecté prêt à recevoir toutes les offres de VOD.

Les Plateformes de streaming et VOD existantes

Parmi la multitude d’offre des principaux acteurs, il est parfois difficile de savoir où donner de la tête entre Amazon Video, Netflix, CanalPlay ou encore OCS. Il faut dire que l’arrivée en 2014 de Netflix en France, a été le déclic pour le SVOD, le Secteur de Vidéo à la Demande par Abonnement. Le marché dans l’hexagone est sous la domination de Netflix et CanalPlay. Pour le compte de l’année 2017, Netflix proposait environ 22 694 programmes, contre 10 709 pour CanalPlay. SFR Play arrivait en troisième position avec un catalogue de 9 715 œuvres. Viennent ensuite Amazon Prime Vidéo avec 2 372 programmes, suivis de la Box VidéoFutur avec 1 341 programmes et FilmoTV avec ses 733 programmes.

Et s’il fallait quantifier ces programmes en parts de marché, c’est évidemment Netflix qui s’arroge la part du lion avec 63% des abonnés de 15 ans et plus. Viennent ensuite CanaPlay et ses 19% d’abonnés, SFR Play et Amazon Prime, ont chacun 6% d’abonnés. Le succès de Netflix, malgré des débuts poussifs, s’explique dans ses offres très variables et qui donnent satisfaction, que ce soit des productions propres ou non. Ses séries originales rencontrent un franc succès car son service de SVOD produit une partie de ses contenus. Cette particularité constitue un avantage sur la concurrence, bien souvent obligée d’attendre que les œuvres des autres sortent. Le format Haute Définition, offert dans les abonnements standard est un autre atout pour Netflix.

Amazon Prime Vidéo, lancée en France et de façon discrète, peine à imiter la version américaine. C’est une formule néanmoins gratuite pour les abonnés Amazon Prime. Son succès moindre est sans doute dû à l’absence de contenus originaux. Quant à CanalPlay, elle fait évidemment la part belle aux films français et aux longs-métrages américains. Les enfants ne sont pas laissés en rade car une section jeunesse offre des films d’animations et des dessins animés, essentiellement Disney.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, CanalPlay ne profite pas assez de ses liens avec Canal pour offrir les séries originales à ses clients. Mais ses bons rapports avec des maisons comme Warner et ABC lui permettent d’offrir des œuvres spécifiques à sa clientèle. Accessible sur Ordinateur, TV, smartphone ou encore tablette, CanalPlay offre au total, 119 séries entre nouveautés et classiques. Bouquet de chaînes payantes créé par orange, OCS Go n’est pas en reste et est disponible à l’abonnement libre, tout comme Netflix. Mais tous ces groupes devront désormais faire avec une concurrence et pas des moindres, Disney Play !

Les atouts de la plateforme Disney Play

Netflix dans son hégémonie sur le marché du streaming va avoir la vie dure. La Maison Disney prépare en effet et de façon active, son propre service de streaming Disney. Une plateforme vidéo qui permettra à Disney de proposer ses productions, directement à sa clientèle. Les raisons qui laissent penser que ce succès sera d’envergure sont évidemment nombreuses. Disney a des fans de tous âges et de toutes générations, des séries animées aux longs métrages d’animation en passant par les films. C’est donc cette plateforme qui servira d’offre pour Disney. Un catalogue complet de tous les métrages d’animations sans oublier les nouveautés sorties au cinéma.

Les films issus de ces dessins animés seront aussi disponibles sur la plateforme. Vous aurez aussi la possibilité de visionner toutes les séries, tout comme les films sous licences Marvel ou Star Wars. Rachetés depuis des années par Disney, la concurrence devra abandonner la diffusion de ces films à leurs abonnés. C’est aussi le cas des films de la FOX, comme les sagas X-Men, sans oublier les productions originales de géant américain. Des éléments qui font penser que de très nombreux téléspectateurs vont se ruer vers Disney Play dès son lancement. La concurrence sera forcément rude.

Quand arrivera-t-elle et à quel prix ?

La plateforme de vidéo à la demande de Disney est attendue avant fin 2019. Disney Play viendra donc directement concurrencer des services comme Amazon, Netflix et bien d’autres, qui gardent jusqu’à présent, le monopole sur l’argent, le temps mais aussi l’attention de leurs abonnés. L’expérience à la maison de Disney devrait donc bouleverser les rapports, aussi en raison des prix annoncés. Le prix annoncé pour être abonné Disney Play devrait être inférieur au prix moyen de 10 euros mensuel, appliqué par Netflix. Certains spécialistes évoquent le montant de 6 dollars américain par mois, de quoi attirer de nombreux clients surtout vu la richesse du contenu de la nouvelle plateforme.

Laisser un commentaire