Au milieu de la saison de Noël, entre agapè et agapè en famille, vous pouvez aussi vous lever du canapé et vous promener dans la ville pendant un moment. Il y a beaucoup de culture à voir, d’activités à faire, mais ce qui est clair, c’est que le jour de Noël est le moment idéal pour apprécier un bon film. Si vous faites partie de ceux qui vont au cinéma tous les 25 décembre pour profiter de la magie du celluloïd, nous vous proposons une série de titres incontournables à voir en famille ou entre amis… Voulez-vous vous inscrire ?

Le retour de Mary Poppins

Cinquante-quatre ans après que Julie Andrews soit tombée amoureuse d’enfants et d’adultes déguisés en nounou magique Mary Poppins, la célèbre gouvernante revient nous voir avec le visage d’Emily Blunt. L’actrice britannique prend un bon départ en s’inspirant davantage du portrait que P. L. Travers a dessiné du personnage que celui composé par Andrews. Mary Poppins va maintenant s’occuper des trois jeunes enfants de Michael et, avec le lampadaire Jack, joué par Lin-Manuel Miranda, fera tout son possible pour que la maison familiale des Banks ne tombe pas aux mains d’un banquier impitoyable. Réalisé sous la direction de Rob Marshall, Return de Mary Poppins préserve l’esprit magique de l’original à travers une mise en scène pleine de lumière et de couleurs et des numéros musicaux brillants destinés à retrouver l’enfant que nous portons tous en nous. Pour souligner la performance de Dick Van Dyke, le ramoneur de l’original, qui marque une danse étonnante à ses 93 ans récemment achevé dans la peau du fils du banquier Dawes.

Rhapsodie bohème

Avec une carrière de box-office spectaculaire, ce biopic sur la formation du légendaire groupe britannique Queen est devenu un phénomène grâce à la puissante performance de Rami Malek dans le rôle de Freddie Mercury, une œuvre qui lui a valu une nomination aux Golden Globe. Le film réalisé par Bryan Singer combine les aspects personnels de la chanteuse avec les crises entretenues avec les autres membres du groupe, notamment en raison de leur style de vie débridé. Bohemian Rhapsody est avant tout un hommage à la personnalité écrasante de Mercure, à sa capacité à se réinventer et à croire en lui-même. L’apothéose finale, qui recrée la prestation légendaire du groupe au concert Live Aid de 1985, fera dresser les cheveux de plus d’un fan.

Aquaman

L’acteur hawaïen Jason Momoa est dans sa salsa comme Arthur, ce demi-homme moitié atlante destiné à devenir le roi des mers. Réalisé par James Wan, le film est une proposition époustouflante au service du super-héros des grands fonds où des effets spéciaux brillent et des scènes d’action sous-marines et terrestres qui enlèvent le hoquet du grand écran. L’humour insouciant du personnage principal s’inscrit dans le sillage des dernières productions de DC Comics, et compte tenu du succès éclatant qu’il a déjà connu dans le monde entier, il ne sera pas étonnant de voir une suite plus que probable.

Une affaire de famille

Avec ce film Palme d’Or au Festival de Cannes et nominé aux Golden Globes pour le meilleur film en langue étrangère, Hirokazu Koreeda nous livre une autre histoire sensible et vindicative sur les relations familiales, un thème récurrent dans sa filmographie.

Auteur d’ouvrages comme Still Walking ou De tal padre, tal hijo propose une série de dilemmes moraux qui commencent par l’histoire d’une famille de classe inférieure qui survit grâce à des petits vols et qui rencontre un jour une petite fille abandonnée et gelée. Bien que la mère hésite d’abord à l’accueillir, elle change ensuite d’avis sans se rendre compte des secrets cachés qui seront révélés peu après et qui mettront à l’épreuve l’union des membres du clan.

Ralph casse l’Internet

La suite des Monde de Ralph emmène le méchant dans les jeux vidéo et son ami Vanellope dans le monde compliqué du net quand ils doivent acheter un flyer de rechange sur Ebay pour que la petite fille ne soit pas à court de son jeu Sugar Race. Dirigés à quatre mains par Phil Johnston et Rich Moore, les protagonistes passeront de nombreuses expériences et connaîtront de près les princesses Disney dans cette histoire d’amitié riche en références aux personnages de la culture populaire.

Spider-Man : Un nouvel univers

Sony Pictures nous apporte une histoire ingénieuse et captivante de Spider-Man animée qui se déroule dans un univers parallèle dans lequel Peter Parker est mort. Un jeune homme de Brooklyn d’origine portoricaine et afro-américaine nommé Miles Morales deviendra le super-héros de son univers, ayant comme maître un authentique Spider-Man d’une réalité alternative.

Le film réalisé par Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman est un prodige narratif et technique dans lequel se distingue un style d’animation unique qui explore les possibilités illimitées de l’Univers Spider-Man, où plus d’un peut escalader des murs et voler à l’aide de toiles d’araignée.

Guerre froide

L’histoire d’amour passionnante et déchirante entre Zula et Wiktor est l’un des meilleurs films de l’année, remportant cinq prix du cinéma européen. Au beau milieu de la guerre froide, un jeune danseur et chanteur au passé familial trouble, musicien engagé par le gouvernement polonais, voyage de village en village pour adapter le folklore populaire à la plus grande gloire de la figure de Staline, tomber amoureux, se trahir mutuellement et s’envelopper dans une atmosphère suffocante qui les empêche de vivre leur amour comme tout autre couple amoureux.

Tourné en noir et blanc avec un goût exquis du réalisateur polonais Pawel Pawlikowski, Cold War dégage un air classique et une beauté époustouflante qui est accentuée par l’incroyable performance de Joanna Kulig. Enrichi de scènes exquises de danses populaires, le film est un voyage poétique et tragique entre la Pologne communiste et le Paris des années 1950, inspiré de l’histoire vraie des parents du réalisateur.

Le royaume

Appuyé par treize nominations Goya, le dernier travail de Rodrigo Sorogoyen est un portrait de la corruption politique espagnole, filmé avec courage et authenticité. Antonio de la Torre se met à la place de Manuel López Vidal, un secrétaire régional adjoint influent, désireux de faire le saut en politique nationale, éclaboussé par des fuites qui l’impliquent dans un complot qui va bientôt passer dans les médias. Son coéquipier finira indemne, mais il n’est pas prêt à tomber seul. Barbara Lennie, Josep Maria Pou et Ana Wagener accompagnent l’acteur de Malaga dans sa descente spectaculaire vers les enfers cinématographiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here