Le petit frère de Dark Vador conquiert internet

La force comique est en lui. Personnage inventé de toutes pièces, Chad, le jeune «frère» de Dark Vador, a conquis Internet en quelques épisodes, déjà vus plus de 9,5 millions de fois sur les sites de vidéo en ligne YouTube et MySpace (cliquez sur ces liens pour voir les vidéos).

Cinéastes amateurs fans Star Wars

Anti-héros créé par deux cinéastes amateurs américains, Aaron Yonda et Matt Sloan, Chad est présenté comme un gérant d’épicerie. Il peut manier le sabre laser et déplacer des objets par la pensée, mais il a un problème: «il n’inspire pas le même respect» que son illustre frère, Dark Vador, explique Yonda, 34 ans, qui incarne Chad à l’écran. «Il a les pouvoirs, il pourrait être très bien, mais il lui manque quelque chose», poursuit-il. Un problème-clé de personnalité l’empêche d’atteindre le stade qui lui permettrait de devenir le commandant suprême de l’armée impériale.» La voix de Chad, assurée par Sloan, ressemble étonnamment à celle de Dark Vador dans la version originale de Star Wars.

Six épisodes, des petits films délirants d’une durée moyenne de cinq minutes, ont été réalisés. Il ne s’agit pas vraiment d’une parodie de La Guerre des étoiles, les deux réalisateurs ayant voulu créer leur propre univers. Yonda et Sloan ont présenté l’an dernier le premier épisode en avant-première dans un café de Madison (Wisconsin). N’obtenant pas tout à fait le succès espéré, ils ont revu leur copie et l’ont soumise à un concours de cinéma à Los Angeles, qu’ils ont remporté.

YouTube a commencé à diffuser les films que les fans ont rapidement envoyés par courriel à leurs amis. Le quatrième épisode a eu les honneurs de la chaîne ABC et Chad figurera en avril dans le classement des 40 plus grandes stars d’Internet établi par VH1. La série compte des fans dans le monde entier. Les films sont devenus une source de fierté à Madison. La plupart ont été tournés dans une épicerie connue de la ville, et le maire Dave Cieslewicz apparaît dans le sixième épisode diffusé la semaine dernière.

La qualité des films séduit les fans. Il faut dix minutes à Yonda pour revêtir le costume de Chad, une réplique de la tenue de Dark Vador achetée 600 dollars. De son côté, Sloan, 33 ans, imite si bien la voix de «Darth Vader» que la société LucasArts l’a récemment engagé pour enregistrer la voix du personnage dans un nouveau jeu vidéo.

Yonda et Sloan, qui réalisent des courts métrages depuis 2000, attribuent leur succès à un mélange de talent, de travail et de chance. Le duo prévoit de tourner encore deux épisodes pour achever la «première saison», avant d’enchaîner sur une deuxième de huit épisodes. Il faut compter une dizaine d’heures et jusqu’à 1 000 dollars pour tourner chaque film. Grâce au succès international des mésaventures de Chad, Yonda et Sloan sont en négociation avec un grand site Internet pour créer une nouvelle série. Ces dernières semaines, Sloan a quitté son travail à la librairie de l’université du Wisconsin. Quant à Yonda, il est en congé de son emploi d’ouvrier. Mais ils aimeraient rester à Madison, où ils peuvent compter sur un réseau de bénévoles pour les aider

ILM réalise le challenge du fond vert

Depuis plus d’un an, l’animateur américain Stephen Colbert présente un talk show satirique intitulé The Colbert Report. Cette émission, dont le style se rapproche du Vrai Journal  de Karl Zero, a pour but de dénoncer les travers de nos sociétés de manière humoristique. Durant l’une ses émissions,il a créé Le challenge du fond vert, ou il s’est mis en scène devant un fond vert avec un sabre laser à la main, prétendant qu’il était attaqué par des monstres de l’espace et discutant avec un Jar Jar Binks invisible.Il a ensuite invité les téléspectateurs a truquer eux mème les images de cette séquence. Durant les semaines qui ont suivies, l’émission a reçu de nombreuses vidéos prétant généralement à rire.

A la surprise générale, George Lucas lui mème s’est rendu à l’émission afin de présenter le clip réalisé par ILM. Dans cette version, Stephen Colbert se retrouve plongé au coeur de Star Wars épisode 3 et les techniciens d’ILM ont vraiment réussi à intéger l’animateur dans une galaxie lointaine, très lointaine, sans aucune mesure technique ni d’enregistrement de mouvement de caméra.

George Lucas, bon joueur, a du se contenter de la seconde place, car une certaine Bonnie R a remporté le challenge avec un clip corrosif à teneur politique. Cette émission s’est alors terminée par un combat au sabre laser entre Stephen Colbert et George Lucas

Laisser un commentaire