Pirates des Caraïbes’ : Disney n’a pas du tout aimé la performance de Johnny Depp au départ.

Il est clair que l’interview de Johnny Depp dans l’édition britannique du magazine GQ continue de se faire un nom. L’acteur de’Public Enemies’ a détaillé dans l’interview que Disney le’détestait’ quand il a commencé à tourner le premier film de’Pirates des Caraïbes’,’The Curse of the Black Pearl’, maintenant on sait qu’ils n’aimaient pas du tout comment l’acteur a formé Jack Sparrow car ils pensaient que Depp était’un personnage gay’.

Pirates des Caraïbes et Johnny depp

L’acteur, qui dans la même interview a également parlé de sa relation tumultueuse et du divorce qui a suivi avec l’actrice Amber Heard, a expliqué comment la compagnie de souris voulait le virer, surtout à cause de la façon dont il gérait son interprétation du déjà emblématique Jack Sparrow. “Disney me détestait. Ils pensaient tout ce qu’ils pouvaient pour se débarrasser de moi, ils cherchaient des excuses pour me virer. Ils m’ont dit que mon personnage allait avoir besoin de sous-titres et qu’ils ne comprenaient pas le capitaine Jack Sparrow. Ils m’ont demandé s’il avait un problème, pourquoi il bougeait les bras comme ça, s’il était ivre, s’il était mentalement touché ou s’il était gay “, a dit l’acteur.

En fait, la sexualité du capitaine était un problème qui continuait d’inquiéter les dirigeants de Disney. “On m’a demandé s’il était gay. J’ai répondu à la question au téléphone à une dame nommée Nina Jacobson, qui travaillait pour Disney à l’époque. Il m’a posé quelques questions, puis m’a demandé : “Qu’est-ce qu’il y a, Johnny ? Il est gay ?” Ma tendance, bien sûr, était d’être irrévérencieux. Alors je lui ai dit : “Nina, tu ne savais pas que tous mes personnages sont homosexuels” et elle a raccroché rapidement, ce fut une conversation assez abrupte. Ensuite, j’ai continué à modeler Jack comme je pensais que ce serait le plus pratique,” dit-il.

Suite aux déclarations de l’acteur, il semble que les dirigeants de Disney, plutôt que le comportement de Depp sur le plateau, étaient plus préoccupés par le fait que “Jack Sparrow était gay. S’il est maintenant facile de rire de la myopie des dirigeants, puisque Sparrow est déjà devenu un personnage emblématique et incroyablement lucratif, c’est aussi une indication que les choses ont commencé à changer.
15 ans plus tard, quelque chose a changé dans les studios d’Hollywood.
Le premier film de la saga date de 2003, 15 ans plus tard vous pouvez voir que la lutte contre l’homophobie a provoqué quelques changements dans la politique des studios hollywoodiens. En fait, Disney aura dans’Jungle Cruise’, avec Dwayne Johnson et Emily Blunt, son premier personnage ouvertement homosexuel. Ce qui est curieux, c’est que la productrice exigeante à laquelle Johnny Depp fait référence dans son interview, Nina Jacobson, est ouvertement lesbienne. Le capitaine Jack Sparrow a décerné à Johnny Depp le prix du meilleur acteur à l’Actors Union et sa première nomination aux Oscars. De 2003 à aujourd’hui, l’acteur est devenu indispensable pour faire avancer la saga des ” Pirates des Caraïbes “. En fait, le comportement erratique de l’acteur à cette époque a amené les dirigeants de Disney à le voir comme un casse-tête possible lors de la représentation d’un nouveau film. On sait que, malgré le box-office irrégulier de “Pirates des Caraïbes : Salazar’s Revenge’, le studio développe un sixième volet de la saga.

Actuellement, l’acteur a un autre box-office à ouvrir,’Fantastic Animals : Grindelwald’s Crimes’, dans lequel il donnera vie à Gellert Grindelwald, le puissant méchant des retombées de la saga’Harry Potter’ et ennemi juré d’Albus Dumbledore (Jude Law). Après’The Crimes of Grindelwald’, Depp n’a pas encore sorti le drame’Richard Says Goodbye’, qui sera créé en 2019 et qui donne vie à un professeur atteint d’une maladie mortelle.

Laisser un commentaire