À la pointe nord d’Adventureland à Disneyland Paris, les moussaillons peuvent embarquer à bord d’un modèle réduit du célèbre Black Pearl pour vivre d’extraordinaires aventures marines avec les plus célèbres pirates de Disney. Comme le dit la pancarte à l’entrée de l’attraction, “Oyez oyez, aventuriers, n’ayez pas peur de vous mouiller !”.

L’attraction Pirate des Caraïbes à Disneyland

Pour les 25 ans du Parc Disneyland Paris en 2017, l’attraction Pirate des Caraïbes a été rénovée pour offrir un spectacle plus impressionnant encore. Croisière scénique située à l’extrémité d’Adventureland à la frontière de Fantasy Land, cette attraction est étonnante d’un point de vue technique avec l’utilisation d’audio-animatronics donnant lieu à ce qui se rapproche d’une pièce de théâtre souterraine. 

On y retrouve des scènes de combat à l’épée, des batailles navales, un village pirate et le quotidien de ses habitants. On apprécie également les chutes d’eau pour donner des petits frissons agréables sans que cela ne soit bien méchant, l’attraction étant avant tout conçue pour un public familial.

Par ailleurs, si à l’origine l’attraction n’était qu’un petit voyage dans le monde de la piraterie sans lien avec la saga culte, désormais elle s’est fortement inspirée des films de Walt Disney. Aussi, on peut retrouver des personnages emblématiques de la saga avec Barbe Noire qui nous accueille spectaculairement dès la première montée avec un jeu de son et de lumière qui nous laisse présager une suite de parcours lugubre et angoissante. On retrouve également notre célèbre Capitaine Jack Sparrow discrètement à l’affût pour dénicher un trésor.

Nous vous recommandons d’aller faire un tour dans cette attraction familiale unique qui vous offrira un beau spectacle. Si vous voulez vous mettre dès à présent dans l’ambiance ou vous transformer en de véritables moussaillons dans le parc, allez faire un tour sur le site Jolly-Roger spécialisé dans la vente de drapeaux pirates. Vous serez armés pour prendre une superbe photo devant la Ben Gunn’s Cave (à visiter d’ailleurs, des surprises s’y cachent).

pirates

L’attraction qui a inspiré la saga

À l’origine, l’attraction Pirate des Caraïbes n’était qu’une petite croisière nous immergeant dans le monde pirate, mais sans que cela n’ait aucun lien avec la saga culte. Pourtant, des synergies positives se sont développées entre la saga et l’attraction après que la première ait débuté au début des années 2000 enregistrant un franc succès.

Par exemple, La Malédiction du Black Pearl s’est fortement approprié l’atmosphère lugubre et ténébreuse qui a été choisie pour l’attraction. Le film a aussi récupéré certaines scènes comme celle des prisonniers qui tentent d’attirer un chien (qui a les clés) avec un os ou celle avec le Capitaine Barbossa qui se déverse une bouteille de vin dans les entrailles.

Au niveau de l’attraction, on constate également au fur et à mesure des sorties de films, des scènes sont ajoutées pour se rapprocher de l’univers de la saga. Par exemple, c’est le cas lorsqu’on voit Jack Sparrow caché dans un tonneau en train d’épier un pirate possédant une carte aux trésors et attendant l’opportunité pour la lui subtiliser. C’est également le cas lorsqu’on le retrouve tout fier assis sur son trésor à la fin de l’attraction.

Si vous adorez les films Pirate des Caraïbes, vous devriez vraiment vous plaire dans cette attraction, car vous pourrez relever de nombreux détails en lien avec la saga.

Pirates des Caraïbes au fil des parcs Disney

Pirate des Caraïbes est une attraction incontournable de Disney. Grand classique, on en retrouve une dans quasiment tous les parcs Disney, à l’exception de celui d’Hong-Kong. La première a été mise en place en 1967 dans le premier parc Disneyland Resort en Californie. Elle était également à Disneyland Paris dès ses débuts en 1992. On la retrouve aussi dans tous les autres parcs Disney comme Tokyo Disneyland, Shanghai Disneyland et Magic Kingdom. 

En fonction des parcs, son organisation change. Par exemple, il n’y a pas forcément le même nombre de chutes. À Paris, on en compte deux tandis qu’à Tokyo et Shanghai, il n’y en qu’une (à l’envers pour Shanghai). Au parc californien, on compte même deux chutes et un ascenseur final, tandis qu’en Floride, il n’y a qu’une seule chute, mais d’une longueur assez impressionnante (environ 17 mètres). Par ailleurs, le concept de croisière est plus important à Shanghai et prime sur les scénarios originaux que l’on retrouve dans les autres parcs. On observe ainsi beaucoup moins d’audio-animatronics.

Voir l'actualité Disney :