Test – Star Wars Commander – plateforme mobile

Alors que notre sabre laser est prêt à être dégainé pour la sortie cinéma fin 2015, il est possible de se consoler de l’attente par quelques jeux sur les plateformes mobiles. Férus de stratégie, Star Wars Commander sera peut être un bon passe-temps pour vous. Prêt à utiliser la Force ?

Star Wars Commander – l’application

Star Wars commander est disponible sur les boutiques en ligne des 3 plateformes mobiles suivante :

Son acquisition et son contenu sont gratuits, mais de l’argent réel vous permettra l’obtention plus rapide de résultats. Star Wars Commander requiert une connexion permanente à internet pour jouer (3G/4G-Wifi).

Le test a été effectué sur un Nokia Lumia 930 – Windows Phone

Star Wars Commander – l’histoire

Vous êtes sur Tatooine et vous disposez d’une petite base d’exploitation minière. Les Rebelles vous demandent de l’aide et vous ne pouvez refuser de donner un coup de main à la Princesse Leia. Puis c’est au tour de Dark Vador d’avoir besoin de vos services. A la fin de ce petit tutoriel d’apprentissage des bases, il vous faudra choisir votre camp. Ce choix sera irréversible et influencera directement votre expérience de jeu. Vous deviendrez alors sbire de l’Empire ou un poste avancé pour les Forces Rebelles. Il vous sera proposé une campagne solo de 10 missions ainsi qu’une campagne temporaire d’une 20aine de missions. Celle-ci est d’une difficulté croissante, disponible uniquement à un certain moment. Vous ne disposerez alors que de quelques jours pour l’effectuer.

Star Wars Commander est globalement stable sur Windows Phone. On note des crashs et retour bureau très rares et l’application continue à être mise à jour. Les chargements sont moyens et on déplore qu’il n’y ait pas le chargement rapide lors de retour bureau. Il faut recharger le jeu de nouveau.

Star Wars Commander – le gameplay

Star Wars Commander est un jeu de stratégie similaire à Clash of Clans. Vous devez construire et faire prospérer votre base. Vous disposez pour cela de deux ressources dites « minables » et d’une dite « évènementielle ». Les deux premières s’obtiennent via la construction de récolteurs et entrepôts, alors que la dernière est en récompense d’objectifs (Il n’existe pas pour le moment de système de hauts faits dans Star Wars Commander). Plus rare, cette ressource permet d’accélérer la construction ou les recherches et c’est bien entendu celle-là qui est disponible via de l’argent réel.

La prise en main est très facile quand on connait le genre. Aucun changement fondamental au niveau des principes de base d’un jeu de stratégie: un bâtiment principal qui définit votre niveau d’unités et d’améliorations globales, bâtiments de construction d’unités terrestres, mécaniques et aériennes. On retrouve le classique bâtiment de recherches et celui des héros. Cotés défenses, tourelles et autres murs sont de la partie. Un petit plus sympathique se trouve au niveau du champ de force à bien positionner pour qu’il recouvre vos défenses.

Côté attaque, vous n’avez que 2 minutes montre en main, pour détruire et piller la base adverse. C’est peu quand on voit la vitesse de déplacement des unités et que des petits malins positionnent des bâtiments aux 4 coins de la carte vous empêchant alors d’atteindre le score maximal. Vous devez bien penser à vos différents types d’unités à utiliser pendant l’attaque puisque nous retrouvons la règle du papier/pierre/ciseau : A > B > C >A

Star Wars commander – Pay to win ?

L’expression « Pay to Win » est souvent utilisée pour qualifier les jeux accessibles gratuitement, mais à contenu payant demandant de débourser de l’argent pour gagner. Comme indiqué ici, Star Wars Commander n’échappe pas à ce modèle économique à la mode. Je trouve que le prix des cristaux est exorbitant pour le temps gagné, et ne m’a pas donné envie d’investir. Nous avons une moyenne de 1 cristal pour 3 minutes à 0,01€ le cristal. Pour une construction avancée demandant 24h, elle vous en coutera 5€ de la faire instantanément.

Le temps de construction arrive après 3 semaines de jeu en utilisation « normale » à des durées assez importantes : 3-4 jours et bloque la progression. Mécanisme normal visant à pousser à acheter, mais comme je l’ai indiqué, ce n’est pas mon cas.

Il est possible de se divertir gratuitement dans Star Wars Commander, puisque j’ai, sans avoir déboursé un seul kopeck, atteint le niveau maximal de bâtiment et d’unité. Pouvoir s’amuser à faire la campagne à bord des X Wing – AT-ST, AT-AT ou envoyer au combat vos Storm Troopers et Wookies est très divertissant pour les fans. Le jeu semble malheureusement s’essouffler après les missions de campagnes, votre but n’étant plus que d’attaquer l’ennemi une fois vos troupes constituées.

Vous pouvez quand même vous donner à fond et tenter de vous allier à d’autres personnes dans une guerre galactique et il sera alors conseillé de débourser un peu de vos deniers, le contenu de découverte divertissant aura déjà été couvert gratuitement.

Il sera très sympathique pour les fans de la franchise ou même pour les curieux de faire la campagne et quelques missions avec les personnages et véhicules de la saga. Malheureusement, le modèle économique, à mon sens, n’est pas attrayant pour le joueur, faisant retomber le rythme de jeu vers la fin. Avec une durée de vie de 1 à 2 mois, Star Wars Commander est à tester, mais sans vous y concentrer.

Laisser un commentaire